Rec Rugby Rennesclub breton de Fédérale 1

Fédérale 1, J1

Avant Trélissac, entretien avec Gaëtan Béraud, Ryan Dubois et Alexandre Gueroult, trio de capitaines

Accueil > Equipes séniors > Avant Trélissac, entretien avec Gaëtan Béraud, Ryan Dubois et Alexandre Gueroult, trio de capitaines
Fédérale 1. SA Trélissacois - Rennes EC. Samedi 12 septembre, 19 heures. Gaëtan Béraud, troisième-ligne, Ryan Dubois, centre, et Alexandre Gueroult, deuxième-ligne, se sont confiés avant le duel à Trélissac, lequel doit lancer la saison.
REC
Gaëtan Béraud, Baptiste Le Jallé (au fond) et Ryan Dubois ©Dominique Deblaise
REC
Alexandre Gueroult ©Dominique Deblaise

L’heure a sonné. Après sept mois d’interruption, la Fédérale 1 va faire son grand retour. Et dans son nouveau format, les Rennais vont ouvrir leur bal en Poule 1 par un déplacement à Trélissac. Face à un club qui a tout bouleversé cet été, un chambardement général du staff aux joueurs, les Bretons débarquent ambitieux. Et humbles, surtout déterminés à proposer rythme et jeu. Pour aborder au mieux cet an III en Fédérale 1, le REC s’avance avec son trio de capitaines. Cette saison, Gaëtan Béraud sera accompagné de Ryan Dubois et Alexandre Gueroult. Avant le match à Firmin-Daudou, les trois Récistes se sont confiés sur les enjeux principaux enjeux de la formation noire et blanche. 

La préparation

Ryan : Ça a fait vraiment du bien de recommencer les entraînements et de retrouver le groupe après une interruption aussi longue. Il a fallu se remettre au diapason, reprendre le rythme notamment sur les courses et le physique mais ça s’est fait sans encombre. Je pense que la préparation estivale a été de qualité, on a notamment pu mettre de nouvelles choses en place.

Gaëtan : On a créé du lien rapidement avec les nouveaux. Ça s’est fait naturellement. Les anciens ont su s’ouvrir et les recrues ont fait l’effort de s’intégrer. L’ambiance de travail en est logiquement agréable, on est contents de venir s’entraîner. 

Alexandre : La prépa a été particulière avec la situation. On était tous euphoriques de retrouver l’équipe. Ça a été difficile et intense sur la plan physique mais c'est plaisant. Le groupe vit bien, on le ressent, mais la compétition va être le seul révélateur. 


Ryan par Alexandre : Ryan est un mec droit, honnête et fort dans ses convictions. Il est jeune mais très expérimenté, un très bon joueur qui apporte beaucoup à l’équipe. Il doit continuer de prendre confiance car c’est un élément moteur du groupe. 


Proposer un jeu offensif 

Gaëtan : On a un projet ambitieux notamment physiquement. L’équipe doit répondre présent sur les volumes de course, les déplacements. On s’est préparé pour cela, pour imposer de longues séquences, de longs temps de jeu. C’est aussi dans l’ADN du club de proposer, de tenir le ballon. 

Ryan : Les coachs veulent qu’on soit une équipe qui défend bien et qui attaque surtout très bien en marquant des essais. On est dans cette lancée et le groupe a cette volonté. La pression des derniers mois a notamment empêché l’équipe de développer cet aspect, on a quand même marqué assez peu d’essais en championnat la saison passée. On doit passer un cap et je pense qu’on peut le faire. Il faut tendre à être une des meilleures équipes de la poule, notamment sur le plan offensif. 

Alexandre : Le mouvement, c'était l’identité du REC initialement. Il faut garder cela, le développer. En tant que deuxième-ligne, c’est un plus de pouvoir porter le ballon, de participer au jeu, j’en suis content. Il faudra respecter chaque tâche pour que l’équipe puisse mettre en place tout cela. 


Alexandre par Gaëtan : Quelqu’un sur qui l’on peut compter, un ami à qui on peut se confier. Il dit aussi ce qu’il pense. Alex n'a connu que le REC, ses hauts et ses bas. Il est le mieux placé pour porter l’équipe. C’est aussi le plus ancien du groupe (rires). Un joueur de combat, qui peut porter le ballon, on sait qu’il ne décevra pas. Et puis il a aussi la qualité de se transcender et transcender les mecs à côté, notamment quand il joue à Rennes. Comme Ryan, il emmène les mecs.


Les objectifs du REC en Fédérale 1

Ryan : Il y a une certaine forme de pression, on doit répondre présent, viser le podium, le très haut du tableau. On va vite passer au révélateur. Il faudra engranger rapidement des points pour que l’équipe prenne envergure et confiance. Personnellement, je n’ai aucune pression concernant tout cela. On est ambitieux et c’est normal, la poule Nationale fait rêver. 

Gaëtan : Retrouver la compétition d’abord, c’est une hâte. Les objectifs du club sont connus et élevés. Ceux que nous avons entre joueurs le sont aussi, l’envie est là. Il faut éviter de reproduire le même début de saison que l’année passée. Des joueurs des niveaux du-dessus nous ont rejoints et ceux qui étaient déjà là sont conscients des exigences de la Fédérale 1. La vérité sera sur le terrain.

Le premier match face à Trélissac

Gaëtan : Le combat et l’intensité, c’est dans l'ADN de Trélissac (sourire). Même s’ils ont connu de la rotation, on s’attend à un déplacement hostile. Ils auront envie de bien démarrer et nous aussi. On y va pour ramener quelque chose. 

Ryan : On y va pour gagner clairement même si ce sera très loin d’être simple. Ils sont sur un nouveau cycle donc on a peut-être une légère avance sur le plan des automatismes. Ça fait deux saisons qu’on passe un peu à côté chez eux, la musique doit être différente. On est prêts et impatients, il faut désormais le traduire sur le terrain. 

Alexandre : Les Trélissacois vont être très accrocheurs, c’est certain. Il va y avoir l’orage d’entrée, il faudra répondre présent, tenir la baraque, rester concentré et focus. À nous de jouer. 


Gaëtan par Ryan : C’est un mec honnête et ouvert dans ses discussions. Il a une certaine aisance pour s’exprimer à l’oral. Naturellement, c’est aussi un meneur d’hommes. Rugbystiquement, c’est un gros porteur de balle. En plus, il a vécu certaines choses qui n’ont pas dû être faciles, ça apporte un goût plus prononcé pour ce qui se passe sur le terrain ou même en dehors, plus de motivation, d’envie. Il a aussi un gros jeu au pied à l’entraînement quand il veut (rires). 


Le capitanat

Alexandre : C’est tout d’abord une fierté. Un honneur aussi de représenter l’équipe, d’être ce relai avec staff. Je suis reconnaissant de la confiance que l’on m’accorde et je pense aussi que c’est un confort d’être plusieurs à endosser cette responsabilité. 

Ryan : Content puisque c’est une marque de confiance de la part du staff et du club. Ça donne envie de prouver qu’on le mérite ce capitanat, ce vice-capitanat. C’est une motivation de prouver encore plus. 

Gaëtan : Même si j’étais déjà capitaine, je repars de zéro. Je dois aussi faire mes preuves auprès du collectif, des nouveaux comme des anciens. Il n’y a ni statut, ni passe-droit. Ce trio j’en suis content, les responsabilités sont partagées. Je vais pouvoir aussi me reposer sur Ryan et Alex. Ça peut aussi enlever cette sensation de ‘’vide’’ s’il en manque malheureusement un sur la feuille de match. Concernant Ryan, c’est aussi un plus d’avoir un relai chez les trois-quarts. Il aura un message différent à faire passer. 

Mots clés

Ryan : ‘’Jeu’’ car on veut en envoyer énormément et ‘’combat’’. C’est un point incontournable du rugby. Si on applique ces deux termes à chaque match, il ne pourra pas nous arriver grand chose. 

Alexandre : ''L’humilité'' d’abord. Il faut savoir d’où l’on vient, hors de question d’arriver avec le melon, de galvauder des matchs. ''Solidarité'' ensuite parce que le groupe doit bien fonctionner pour gagner. Et ''identité'' ensuite. Il ne faut pas oublier qui on est, être fier de cela, le porter. 

Gaëtan : Comme Alex, ''humilité'' et ''solidarité''. J’ajouterais ''ambitions''. Que ce soit dans le jeu ou les résultats. On doit être plaisant à regarder et efficaces pour gagner. 

  • Fédérale 1, J1 : SA Trélissacois - Rennes EC
  • Stade Firmin-Daudou, Trélissac
  • Match des Espoirs Fédéraux en lever de rideau
  • Rencontre à suivre en direct sur Twitter : @rennesrugby

 Le groupe rennais : Brou, Courcoul, Le Jallé, Ulutuipalelei, Khaouti, Tuugahala, Algans, Gueroult, Quesmel, Béraud, Bertrand, Gazin, Ortega, Menzel, Ollion, Botica, Laboudigue, Dubois, Hickes, Lepresle, Le Berre, Platon, Brignonen. 

Boutique du Rec Rugby Rennes, club breton de Fédérale 1

Actualités

Nikoloz Kazalikashvili : ''Le rugby russe est très physique !''

Kazalikashvili

15 novembre 2020

Le pilier Nikoloz Kazalikashvili, passé par Rennes, a rallié la Russie cet été et découvert un nouveau championnat. Il raconte.

Du maillot Noir et Blanc à Provale, syndicat national des joueurs de rugby, des nouvelles de Victor Paquet

REC

09 novembre 2020

Après avoir joué 36 matchs sous les couleurs rennaises, Victor Paquet a quitté le REC à l’intersaison. Désormais employé par...

La Fédérale 1 sur pause

REC

31 octobre 2020

Le rugby rennais au repos.

[VIDÉO] Be Back... x Alexis François

22 octobre 2020

Plongez dans la rééducation du trois-quarts centre Alexis François.

Tous les actualités