REC Rugby Rennes - site officiel

Fédérale 2, J16

Le réalisme rennais vient à bout de vaillants Marcquois

Accueil > Equipes séniors > Le réalisme rennais vient à bout de vaillants Marcquois

Boutique du Rec Rugby Rennes, club breton de Fédérale 1

Au programme de la seizième journée, les Récistes recevaient l'Olympique Marcquois. Malgré la pluie et un ballon glissant, les deux équipes ont tenté d'envoyer du jeu. Résumé.
REC-Marcq
Les Noirs et Blancs défendent, en fin de match, contre Marcq. Fortineau, Lowe Kanga et Forget au plan, Lezat et Caillet, au fond ©Jacques Moureau
REC-Marcq
Fortineau ballon en main tente de franchir le premier rideau nordiste, Forget est au soutien ©Jacques Moureau
REC-Marcq
La composition du groupe première face à l'Olympique Marcquois (16e journée) ©JL

L'ouvreur réciste Rodolphe BERTRAND lance les hostilités en donnant le coup d'envoi. Et le double mètre de FORTINEAU se retrouve à la réception pour permettre aux Bretons d'avoir une première possession. Au cours des premières minutes, les Rennais tiennent le ballon et atteignent même l'en-but mais un en-avant sur la ligne retarde l'ouverture du score. Les hommes de MOISON et COURTIES alternent le jeu entre avants et trois-quarts, BOURRIER intercalé dans la ligne inflige une grosse percussion, BRILLAND et MAGNAN sont disponibles centre terrain et les Noirs et Blancs vont de l'avant. À la huitième minute, COCETTA débloque le compteur de sa formation (3-0). BRIGNONEN écope ensuite d'un carton jaune sur un plaquage en l'air. Cela n'arrête pas les Rennais qui prennent les points pour tenter de distancer les visiteurs. Alors que la demi-heure de jeu vient tout juste d'être passée, les Bretons mènent par 9-0. 

BÉRAUD omniprésent

Quelques instants plus tard, BÉRAUD va créer une faille et s'y engrouffrer, emmenant ses coéquipiers avec lui. Un ''départ de huit'' proche de la ligne médiane et voilà l'ancien joueur de la Section Paloise quarante-cinq mètres plus loin et trois défenseurs battus. Plaqué à cinq mètres de l'en-but, il arrive à sortir le ballon, COCETTA a bien suivi et conclut l'action en terre promise (14-0) . Juste avant la pause, les Marcquois tentent de jouer sur l'extérieur et négocient bien un surnombre, BÉRAUD -après un gros plaquage de FORTINEAU- sort finalement le dernier attaquant en touche, qui plonge à côté de la ligne. À la pause, les Récistes tiennent le match face à une équipe vaillante et décidée à ne pas fermer le jeu. 

Au four et au moulin pendant la rencontre, BÉRAUD se distingue encore au retour des vestiaires. Depuis les quarante nordistes, il franchit centre terrain avant de déborder l'arrière-garde adverse. Rattrapé juste devant la ligne par KORNYELI, il tend le bras et aplatit le deuxième essai des Bretons. Cocetta transforme (21-0). Les débats vont ensuite s'équilibrer. Les Marcquois par le biais de l'ouvreur et capitaine FENOY, alternent jeu à la main et occupation. L'occasion pour GEORGIOU d'avoir des ballons de relance. Les Bretons tentent de trouver la faille avec le pack dans un premier temps comme lorsque FORGET, GUEROULT ou encore ANDOUARD vont percuter. Dans un second temps, ils exploitent de bons ballons sur les extérieurs qui permettent à BRILLAND, MAGNAN ou encore BARDON de gagner des mètres, ballons en main. 

Solidité défensive

Avec deux essais à rien, les Rennais sont surtout proches du bonus offensif. Alors que l'intégralité de la première ligne a été changée avec les entrées de Florian OLLIVIER (première apparition en équipe fanion), BOUCHERIE et LOWE KANGA, les Rennais obtiennent une pénaltouche intéressante devant les 22 adverses. BOUCHERIE lance et le maul s'enclenche. Les Noirs et Blancs ont mis la marche avant menés par FORTINEAU qui a capté le ballon. Ils sont stoppés à deux mètres de la ligne. LEZAT décide alors de jouer avec les trois-quarts, un choix payant : BUTONIDUALEVU, lancé, marque en puissance et offre le bonus offensif à sa formation. 

S'ils ont monopolisé le ballon pendant une grosse partie de la rencontre, les Bretons vont être contraints à défendre pendant les dernières minutes. Un essai encaissé et le bonus offensif s'envole. Les Marcquois, FRANQUART aux manettes, tentent de prendre le meilleur sur la défense bretonne en pilonnant, d'abord. L'organisation bretonne paye et les Bretons tiennent leur position, sans fléchir, jusqu'au coup de sifflet final (28-0). Face à une équipe de Marcq-en-Barœul joueuse et vaillante dans le sillage de  TIBERGHIEN, les Rennais ont su faire la différence au bon moment et obtiennent une victoire bonifiée ! 

Jean

-La composition du groupe première dans les médias ci-joints. 

-Les Espoirs ont décroché une quatrième victoire d'affilée en s'imposant par 34-14 (bonus offensif). Essais signés JEUDY, LABOUDIGUE, FRÉMONT, BELLUNE et MARTINAT. 

Le groupe : 

TUIKALEPA – G. OLLIVIER – PAILLISSION – LANCTIN – PAMISEUX – GUITTARD – CATTOZZO – SINAY – JEUDY – LABOUDIGUE – BELLUNE – HEDREVILE - FRÉMONT – RIFFARD – MARTINAT 
*LE PAUDERT – BAHIJ – CATHERINE – ROBIN – ESCOFFIER – LAMURE – DE DREZIGUE

-28e victoire consécutive pour l'équipe 3 qui s'impose devant Vitré par 11 à 10, à l'arrachée ! Félicitations !

Documents

Actualités

Les affiches des 1/8es connues, quel adversaire pour le REC ?

RCS-REC

21 avril 2019

Grâce à leur succès à Nantes, les Rennais ont validé leur ticket pour le Challenge Du-Manoir. Voici le programme complet.

Superbe performance des Rennais qui s’imposent à Nantes et verront les play-offs

Nantes-REC

21 avril 2019

Au programme de l’ultime journée de championnat, les Rennais se déplaçaient sur la pelouse du rival nantais. Au terme d’un énorme...

Baptiste Le Jallé : ‘’Montrer qu’on a grandi’’

REC-Nantes

18 avril 2019

Le pilier Baptiste Le Jallé, notamment passé par le Stade Nantais, s’est confié avant le derby, duel chargé d’histoire, capital...

Les Espoirs qualifiés pour les play-offs du Challenge Fabien Capdeville !

REC-USBU23

15 avril 2019

Vainqueurs de Bergerac, les Rennais ont glané un huitième succès de la deuxième phase et sont désormais assurés de participer...

Tous les actualités