Rec Rugby Rennesclub breton de Fédérale 1

Fédérale 1, J9

L’USB et le REC partagent les points

Accueil > Equipes séniors > L’USB et le REC partagent les points
US Bergerac - Rennes EC : 17-17. Dans un un match ouvert, Bergeracois et Rennais se sont neutralisés et doivent se contenter du nul.
REC
Menzel et les Rennais ont ramené deux points de Dordogne ©Dominique Deblaise
-par Jean

Le duel entre l’USB et le REC offre une opposition tendue tant les deux formations abordent la rencontre en quête de points. D’un côté, Bergerac, dernière au classement et dans une spirale négative, veut remettre la marche avant. De l’autre, les Bretons doivent valider deux dernières sorties convaincantes, mais comptablement pas à la hauteur des efforts fournis, et retrouver la route du succès.

Menzel capitaine

Et si ce genre de rencontre où le spectre de la zone rouge n’est pas loin donne généralement des confrontations hachée, il n’en a rien été au Stade Gaston-Simounet. Dès le coup d’envoi donné par Barboutie, les deux formations tentent d’imposer du rythme. Les Rennais sont les premiers à défendre, plaquage offensif signé Tuugala, défense collective appliquée avec Magnan en tête de file, les Noir et Blanc tiennent le choc. Locaux et visiteurs ont successivement l’occasion de porter le ballon et les coéquipiers de Menzel, lequel étrenne son premier capitanat, sont les premiers à s’illustrer. Wenger est servi sur l’extérieur à trente mètres de la ligne adverse, le numéro huit breton s’engage dans un duel et envoie une passe au contact pour Salvai. L’arrière décalé dans un intervalle file derrière la ligne, pour ouvrir le score. Vletter transforme (0-7). 

Ouchène-Salvai, match-dans-le-match passionnant

Solides en défense, les Récistes sont pourtant pris à défaut dans leur 22, concèdent un franchissement et Porcher, en soutien, en profite pour remettre son équipe à égalité, avec la transformation de Barboutie (7-7). L’USB, dans le sillage d’Ouchène, de retour de blessure et intenable pendant ses soixante minutes sur la pelouse, impose du mouvement pendant le premier acte. Mais hormis ce ‘’break’’ de la ligne d’avantage concédé et qui a amené l’essai de l’ancien espoir du Racing 92, les Bretons sont intraitables dans le secteur défensif. Ils tiennent avec patience dans leur camp, répètent les tâches sans cesse et à la 35e minute, Bertrand gratte un ballon décisif pour permettre à Vletter de dégager. À la pause, les deux formations se neutralisent, 7 partout. 

La reprise du deuxième acte est à l’avantage des Bretons : Vletter permet rapidement aux visiteurs de prendre le score pour la deuxième fois du match sur pénalité (7-10). L’entrée en jeu de Koyamaibole, à la pause, a diamétralement changé le jeu proposé par Bergerac. Les intentions de déplacement ont laissé place à un jeu direct, à une passe, où l’ancien briviste donc et Majola, font figure de fer de lance. Koyamaibole prend plusieurs ballons et met son équipe dans l’avancée, Castagnier finalement, au soutien au ruck, marque le deuxième essai de sa formation (14-10).

Deux passes décisives pour Wenger

Les Rennais repartent rapidement de l’avant et portent le ballon. Sur l’aile, au delà de la ligne médiane, Salvai casse la ligne d’avantage avant d’être repris, le ballon balaie le terrain de la droite vers la gauche puis de la gauche vers la droite : Wenger trouve Brignonen, dans une porte, et l’ailier va marquer son deuxième essai de la saison (14-17).

Les Bretons semblent avoir pris l’ascendant, ils avancent dans les duels et sont notamment dominateurs en mêlée. Sur une introduction de Porcher dans les 22 adverses, la mêlée de l’USB explose et les Rennais choisissent de reprendre la mêlée. Mais ils sont pénalisés et Barboutie peut dégager son camp. Les visiteurs n'ont pas profité de leur période de domination. Sur un maul finalement, les Récistes sont sanctionnés et l’ouvreur passé par l’USAL peut égaliser (17-17). Dans cette rencontre accrochée, les deux équipes doivent partager les points. Les Rennais auraient pu l’emporter mais cela ressemble à un résultat somme toute logique tant les deux formations auront rivalisé. Statu quo

-Entré en jeu en deuxième-période, le talonneur Baptiste Beaujouan (18 ans) jouait son premier match en Fédérale 1. 

Actualités

‘’Match spécial’’, ‘’pragmatisme’’, ‘’rivalité’’, Rennais et Nantais à l’assaut du derby

REC

06 décembre 2019

Rennes EC - Stade Nantais, samedi 7 décembre, 18h. Pour conclure la phase aller, les Rennais, en quête de points, vont croiser le...

Rennes reçoit Nantes

Rennes-Nantes - Derby breton rugby Federale_1

06 décembre 2019

Au stade vélodrome de la rue Alphone Guérin, les rennais reçoivent les nantais pour un vrai derby de rugby en Bretagne.

Les Espoirs accrochent Nantes mais ça ne suffit pas

05 décembre 2019

Rennes EC - Stade Nantais : 20-7. S'ils avaient pris l'ascendant avant l'heure de jeu, les Noir et Blanc ont fini par céder devant...

Une fois n’est pas coutume… courte défaite et bonus défensif pour le REC à Anglet

REC

02 décembre 2019

Fédérale 1. Anglet ORC - Rennes EC : 17-15. À Anglet, les Rennais doivent se contenter d’un nouveau bonus défensif.

Tous les actualités