Rec Rugby Rennesclub breton de Fédérale 1

Fédérale 1 : les départs

Merci Norman !

Accueil > Equipes séniors > Merci Norman !
Après plusieurs saisons de bons et loyaux services et une montée dans l’escarcelle, Norman Bourrier (talonneur) rejoint Le Rheu (Fédérale 2).
Bourrier
Norman Bourrier (Marc Chauvois au soutien) ©Dominique Deblaise

5 saisons au REC

De la lutte pour le maintien à la montée, du statut de relégable à celui de favori, le talonneur Norman Bourrier aura tout connu au REC, se distinguant comme un joueur explosif et bosseur. Et surtout primordial pour un groupe, éminemment drôle et… fou, il faut le dire. Alliant passion pour la musculation, bagou unique et méchante tendance à apprécier le tchik-tchak. Inter, extér pour finir sur une percussion.

Norman fait partie de ces visages désormais bien connus de la maison noire et blanche. Titulaire en Espoirs tout en étant intégré au groupe de l’équipe fanion, il a fait le choix de rejoindre le Rheu pour glaner en temps de jeu et définitivement s’imposer en Fédérale 2. Normich’, nous te souhaitons le meilleur pour la suite et te remercions pour ce que tu as apporté au groupe, sincèrement merci !

Le mot de Norman

J’ai notamment choisi de partir pour une raison de temps de jeu. Le REC prend une dimension professionnelle là où je ne peux plus m’entraîner suffisamment avec le boulot. Je veux tenter de m’imposer en Fédérale 2, matcher un maximum. 

Je suis arrivé au club à 19 ans dans un projet de maintien en Fédérale 2. J’ai pu jouer tous les matchs sous l’ère Lacaille-Bertrand. On a notamment connu les repas sur les aires d’autoroute (rires). Je pars à 24 ans avec une montée au compteur et je suis également reconnaissant d’avoir pu découvrir la Fédérale 1. Ça n’aurait évidemment pas été possible sans les copains, le groupe se soudant avec ces maintiens galères, ces gros combats. 

Le club est attachant de par son histoire, ses bénévoles, le fait que ce soit le représentant de la capitale bretonne. Je suis Breton et je me retrouve dans ces valeurs. Tous ensemble, nous avions le même objectif. Celui de faire grandir le club. Je pense que c’est chose faite. Je souhaite le meilleur au REC et la seule raison de mon départ est le fait que je n’arrive plus, à 100%, à allier travail et rugby de haut niveau. 

Le passage au REC m’a marqué au fer. J’ai rencontré des amis, des frères. Un grand merci à tout l’environnement du club : les bénévoles, les supporters, ceux qui apprécient le club et qui ont participé à sa croissance. Et à l’équipe évidemment. Allez le REC. 

 

Bannière Ici Rennes
Actualités

Rennes - Chartres, ce qu’il faut savoir

REC

16 octobre 2021

Fédérale 1. Réception du promu chartrain pour les Bretons.

À Floirac, succès costaud

REC

11 octobre 2021

Fédérale 1. À Floirac, les Rennais se sont patiemment construits un succès mérité dans le sillage d'une défense qui s'est distinguée.

Floirac - Rennes, ce qu'il faut savoir

REC

10 octobre 2021

Fédérale 1. S’ils s’imposent à Floirac, les Rennais réaliseraient une excellente opération, les Girondins s’avancent comme...

Sous le déluge, les Rennais s’imposent de justesse devant Marcq

REC

04 octobre 2021

Rennes - Marcq-en-Barœul : 18-15. Face à une équipe accrocheuse, qui a mérité son bonus défensif, les Rennais ont dominé et...

Tous les actualités