Rec Rugby Rennesclub breton de Fédérale 1

Fédérale 1 : les arrivées

Alexis François : ‘’Une fierté de pouvoir revenir au REC’’

Accueil > Equipes séniors > Alexis François : ‘’Une fierté de pouvoir revenir au REC’’

Fédérale 1 - Calendrier des matchs du Rec Rugby Rennes 2019-2020

Après trois saisons au centre de formation du LOU puis à Narbonne, en PRO D2 et en Fédérale 1, Alexis François pose ses bagages à Rennes. Au club, il va notamment retrouver son frère Romuald.
RCNM
Alexis François a été aligné à 21 reprises cette saison sous les couleurs de Narbonne ©Xavier Adan
-par Jean

Première recrue de l’intersaison 2019, Alexis François fait son retour sous les couleurs noires et blanches. Passé par l’Académie du club (après avoir débuté à Coutance en Normandie) et aligné à une reprise en Fédérale 2 en 2014 à l’âge de 18 ans, il avait ensuite rallié Lyon et son centre de formation. Trois-quarts centre solide tant offensivement que défensivement, capable de franchir la ligne d’avantage et de faire jouer, il débarque en provenance de Narbonne où il a notamment goûté à la PRO D2 (trois apparitions) et enchaîné en Fédérale 1 (21 matchs cette saison),  après trois ans au LOU (une saison en Crabos, deux en Espoirs). 

Kévin Courties : C’est un gros défenseur qui devrait vite trouver sa place dans notre système. Offensivement, il va aussi nous apporter de l’intensité et une option supplémentaire autour de Dubois, Magnan et Le Berre. En somme, une bonne opportunité pour le club et un retour pour Alexis, qui va avoir l’occasion de partager le même maillot que son frère.

Entretien

Qu’est-ce que cela représente pour toi de revenir au REC ? 

C’est une réelle fierté car depuis que je suis parti, le club a su grandir. J’ai tenté ma chance plus haut et je suis heureux de pouvoir désormais faire partie de ce projet. J’espère que l’on va aller encore plus loin. Quand le club m’a contacté, je n’ai pas hésité.

Quel regard portes-tu sur ton passage à Lyon ? 

Jouer au LOU m’a permis de progresser. On ne peut d’ailleurs que progresser, que ce soit sur le plan technique ou physique, dans une telle structure. Je ne regrette en rien d’être parti là-bas car je pense qu’à 18 ans il aurait été dommage de ne pas tenter ma chance. 

Tu as ensuite joué trois ans à Narbonne. Le club évoluait en PRO D2 avant de descendre en Fédérale 1. 

J’ai quitté Lyon et le Top 14 pour tenter de m’imposer en PRO D2. J’ai eu la chance de jouer quelques matchs (NDLR : trois) à ce niveau et je ne garde que de bons souvenirs. Le RCNM restera comme le club qui m’a offert l’opportunité de jouer en professionnel. Être titulaire à Montauban, jouer 80 minutes dans l’ambiance de Sapiac, c’était vraiment énorme : l’accomplissement d’un rêve de gosse. J’ai aussi eu l’occasion de côtoyer de grands joueurs au quotidien (NDLR : dont le All-Black Hosea Gear), cela te permet de progresser, il faut s’adapter à la vitesse du jeu et se mettre au niveau qu’ils imposent

Quels sont tes objectifs pour les prochains mois ? 

Il faut que je donne le meilleur de moi-même pour jouer le plus possible, je vais tenter de me faire une place dans ce groupe constitué de bons joueurs, déjà en place, et d’autres qui arrivent. Mais je n’ai pas de doute, la mentalité du groupe me correspond et je suis vraiment content de revenir. 

Enfin, tu vas avoir l’occasion de jouer avec ton frère Romuald. 

On n’en a encore jamais eu l’occasion en fait et c’est un rêve depuis tout petit. Ça a vraiment penché dans la balance : jouer avec Romu, me rapprocher de ma famille… c’était vraiment important pour moi. Ça me tient à coeur de pouvoir être à ses côtés sur le terrain et ça devrait nous transcender sur quelques matchs

Actualités

Les Rennais champions de Fédérale 1… du kilomètre !

Tableau

14 août 2019

Hervé Maura, co-président du Stade Nantais, a réalisé une étude portant sur les kilomètres parcourus par les équipes de Fédérale...

Yoann Carnot, préparateur physique : ‘’Ta pré-saison conditionne ton championnat’’

Carnot

12 août 2019

Yoann Carnot, préparateur physique de l’équipe fanion, s’est confié alors que la préparation estivale des Rennais bat son plein...

Point sur les mouvements de l'équipe fanion

REC

10 août 2019

Point sur les mutations de l'équipe fanion.

Sailosi Nawavu : ‘’J'arrive en France pour progresser et jouer’’

Nawavu

30 juillet 2019

Troisième-ligne capable d’évoluer à quinze comme à sept, Sailosi Nawavu rejoint l’Hexagone et le REC avec l’ambition de s’adapter...

Tous les actualités