Rec Rugby Rennesclub breton de Fédérale 1

Espoirs Fédéraux

Cédric Latai tire sa révérence

Accueil > Equipes séniors > Cédric Latai tire sa révérence
À 37 ans, le doyen du groupe Espoirs retire son tablier avec effet immédiat.
Latai
Plaquage de Cédric Latai face à Bergerac ©Jacques Moureau
Latai
Nicolas Bohic Dossal, Paul Sigogneau et Cédric Latai défendent sur Taineri Lotawa ©Jacques Moureau

Le moment est venu. À 37 ans et après quatre championnats sous les couleurs du REC, Cédric Latai a décidé de raccrocher les crampons. Devenu doyen du groupe Espoirs, le troisième-ligne aura joué plusieurs saisons de play-offs avec le groupe de Thomas Mottin et Thierry Aussillous et sous la bannière Fédérale 2B. Combattant infatigable, Cédric, originaire de Wallis-et-Futuna, avait débuté sur le tard, à 26 ans, à Saint-Lô (Normandie), avant de rallier Rennes. 

''Celui en qui tu peux avoir confiance''

Joris Lezat (demi de mêlée du Havre, ancien coéquipier de Cédric à Saint-Lô puis à Rennes) : Je me souviens de son arrivée au club de Saint-Lô. C’est d’ailleurs mon père qui l’avait accueilli. Il avait juste un sac de courses et il voulait essayer le rugby. Cédric avait finalement fait l’entraînement, il devait repartir après mais était resté plusieurs heures pour la soirée raclette du club. C’est ainsi qu’il s’est intégré. 

Cédric est une personne en qui tu peux avoir confiance, il ferait n’importe quoi pour les siens. Sur le terrain, il a rapidement compensé son manque de technique par énormément d’intensité dans le combat, de gros efforts de déplacement, une capacité forte à être rude au contact.

''Frère d'armes''

Nicolas Bohic Dossal (ancien coéquipier de Cédric au REC) : Cédric est le frère d’armes qui te rassure dans le combat, le genre de mec à sortir d’une tranchée avec un drapeau plutôt qu’un fusil. 

Sa générosité sur le terrain se retrouve également dans la vie de groupe. Il est capable de poser une journée de repos pour cuire un porcelet, sous la pluie, pendant huit heures ; pour que tout le monde puisse manger sauf lui. C’est ce qu’il y a de plus noble chez un ancien : un combattant, un gars sûr. Quand on a eu la chance de défendre la même bannière ensemble, ça marque à vie. 

''Quelqu'un qui ne triche pas''

Alexandre Gueroult (joueur de l’équipe fanion et ami de Cédric) : On s’est rencontrés au rugby, sans jouer ensemble, et c’est devenu comme un frère pour moi. Un mec droit dans ses baskets, qui ne triche pas et vit à 100% ses émotions. C’est assez rare et il mérit qu’on s’intéresse à lui. On se voit très souvent et on est présents l’un pour l’autre. C’est quelqu’un de génial. 

Pour lui, je suis allé les yeux fermés au Sunset, un club en Normandie, c'est dire. On avait visité son coin, il m'avait trainé jusque là-bas et c'était énorme franchement.

''Le Fidjien à Isle-sur-Vienne''

Vincent Hennequin (coéquipier de Cédric au REC) : Cédric est avant tout un ami sincère. On a appris à se découvrir, c'est quelqu'un de très généreux, attentif à l’autre, à l’écoute. J’aurais un paquet d’anecdotes le concernant. Me vient d’abord une assez récente qui le représente bien. On devait se retrouver pour prendre un verre et il arrive avec 45 minutes de retard avec un sac énorme rempli de champignons, de cèpes… En fait, il était allé en forêt avec Boris (Gernigon, ancien joueur du club) et Alexandre (Gueroult) et il m’avait ramené un sac, en me disant qu’il savait que j’appréciais les champignons. Cédric est toujours dans l’action, désintéressé, à penser à l’autre. 

Rugbystiquement (rires), il y aurait la fois où il s’est fait ouvrir le cuir chevelu par Sébastien Neveu, celle où l’arbitre avait demandé au capitaine Falcou si notre Fidjien parlait français contre Isle-sur-Vienne… Autant vous dire que Cédric, originaire de Wallis et passé par l’armée, avait peu apprécié. On a joué de nombreux matchs ensemble, fait des retours, chanter… Quoi qu’il en soit, je garde de Cédric cette abnégation qu’il transmet, son engagement total au nom de l’équipe, ses heures données sans compter comme quand il a participé à la construction du Krogit… C’est un gagnant et un super mec. 

Nous souhaitons à Cédric une excellente retraite rugbystique et le remercions pour tout ce qu'il a apporté au club en tant qu'homme et tant que joueur. 

Actualités

Jacob Botica, demi d'ouverture de Newport (PRO 14), débarque à Rennes !

Botica

25 mai 2020

Jacob Botica, demi d’ouverture Néo-Zélandais des Dragons (PRO 14), rallie Rennes et retrouve la France.

Merci Gonzo !

REC

20 mai 2020

Le deuxième ou troisième-ligne Jorge Gonzalez a décidé de retirer le tablier à 39 ans. La fin d’une carrière de joueur exceptionnelle.

Départ de Jérémy Boyadjis au RC Toulon

REC

19 mai 2020

Jérémy Boyadjis, pilier du REC, rejoint le Rugby Club Toulonnais (Top 14).

Merci Eddie !

Gauche

18 mai 2020

Eddie Gauche, le solide deuxième ligne Sud-africain ne portera plus les couleurs du REC. Il aura marqué l'histoire du club, fer de...

Tous les actualités