Rec Rugby Rennesclub breton de Fédérale 1

Fédérale 1

Le XV de rêve de Victor Paquet

Accueil > Equipes séniors > Le XV de rêve de Victor Paquet
Victor Paquet a concocté son équipe de rêve en s'appuyant sur des joueurs qu'il connaît et avec lesquels il a évolué. Des internationaux dans une équipe à l'accent nordiste et charentais, découvrez sa formation avec William Servat, Teddy Iribaren et Rémi Lamerat en fers de lance.
Paquet
Victor Paquet (ballon en main) et Tim Menzel ©Dominique Deblaise
Paquet
Le XV de rêve de Victor Paquet
-par Jean

1. Younes El Jai (Soyaux-Angoulême). Une personne avec un cœur énorme et du caractère. Je l’ai connu grâce au rugby et c’est devenu un ami depuis quinze ans désormais.

2. William Servat (entraîneur des avants de l’équipe de France). On le connaît tous. Pour moi, c’est le meilleur talonneur de tous les temps. J’ai eu la chance de le côtoyer deux saisons : quel joueur et quel homme !

3. Mathieu Giudicelli. Encore un peu plus de caractère, un corse et un homme au cœur énorme également. Je ne le prends pas pour sa technique mais pour la mêlée. Il aimait ça, il adorait ça. Suite à une blessure, il a malheureusement dû mettre un terme à sa carrière. 

4. Baptiste Gay (Soyaux-Angoulême). En plus d’être aérien, il est technique et guerrier. Comme un frère, des années de colocation, les 400 coups ensemble. Et quelqu’un de très important pour la vie de groupe.

5. Rome Taelega (Rennes). ‘’Big smile’’, toujours la banane et quel tronc ! En mêlée comme dans le jeu. 

6. Anthony Coletta (Soyaux-Angoulême). Je l’ai rencontré lors de ma dernière saison au SA XV. Joueur monstrueux sur le terrain et excellent en-dehors, c’est comme si on s’était toujours connus.

7. Romuald François (Rennes). Le troisième-ligne aile refoulé, le seul ailier de Fédérale 1 qui met plus de carreaux que les avants. Il va aussi vite que Wenger et il joue ailier. C’est aussi devenu un frère. 

8. Benjamin Rosa. C’est un mec de chez moi, à Charleville. Ami depuis mon adolescence, toujours volontaire, plein d’envie, je ne manque jamais de le voir lorsque je rentre. 

9. Valentin Paquet. Mon grand frère. On partageait un rêve commun, celui de jouer un jour ensemble en senior. Un profil avec du caractère qui a toujours su mener ses avants. 

10. Teddy Iribaren (Racing 92). Au haut niveau, il est connu comme demi de mêlée. Mais il a longtemps joué dix : une classe, une vista et un gros défenseur. Je ne suis pas surpris qu’il en soit là en Top 14. On s’est rencontrés à Toulouse et on ne s’est jamais quittés. Toujours avec lui, Baptiste (Gay) et Rémi (Lamerat).

11. Thomas Jaumotte. Dans la même veine que Benjamin Rosa. Quand j’ai rejoint Toulouse, il a déménagé là-bas et on s’est retrouvés. Il n'a pas beaucoup joué au rugby, c’était un peu un fainéant. Fainéant avec de grosses qualités, rapide et qui ne lâche rien, au rugby pour les potes. Thomas quoi. 

12. Rémi Lamerat (Bordeux-Bègles). On le connait tous aussi. Très important pour la vie de groupe. Et d’ailleurs, les saisons où il a été le meilleur sont celles où son équipe vivait bien. Pour lui c’est primordial et sans cela, tu l’exploites à seulement 50 ou 70 pour cent. Un joueur superbe.

13. Ryan Dubois (Rennes). En deux saisons, c’est devenu quelqu’un de très proche et c’est important pour moi de l’avoir dans l’équipe. Un autre puncheur à côté de Rémi, ça enverrait c’est certain et il aurait des ballons pour briller. 

14. Théo Platon (Rennes). Pour ses qualités de vitesse, dans le jeu de mouvement. Et puis c’est un gros défenseur sur l’homme. J’espère qu’il pourra enfin marquer (rires). Enfin, il faut un type pour gérer la musique, ça lui serait dédié.

15. Thibaut Alvarez (Blagnac). Actuellement à Blagnac et plutôt au centre. Je l’ai connu à Toulouse et à l’arrière : une dernière très grosse muraille avec un jeu au pied monstrueux. Il serait comme un poisson dans l’eau avec ce groupe.

Bonus : Au talon, Julien Esposito, je sais que je peux compter sur lui comme lors d’une certaine échauffourée avec la sélection Midi-Pyrénées (rires). Mon autre frère Jules (Charleville-Mézière), ce serait fabuleux de pouvoir évoluer avec lui et Valentin. 

À la charnière, Jean-Marc Doussain (Toulouse), on a joué quelques saisons ensemble. Un très gros défenseur, attaché aux valeurs, aux amis. 

Enfin deux centres. D'abord, je ne voulais pas que Rome soit le seul îlien, alors j’ai choisi son ami Ilikena Bolakoro de Nevers. On s’entend bien et il est certainement dans le Top 5 des joueurs avec lesquels j’ai joué. Une machine et un très bon mec. Et puis Alexis François (Rennes) : on a vécu de très bons moments, aussi efficace en défense qu’en attaque. Avec un goût exacerbé pour les tâches obscures sur le pré. 

Actualités

Frederick Hickes, trois-quarts centre de Vannes, rejoint Rennes !

Hickes

19 juin 2020

L'explosif Fidjien du RCV est désormais un joueur rennais.

Des retrouvailles, six promus, un fort accent du sud-ouest : la poule du REC !

REC

17 juin 2020

La Fédération Française de Rugby a annoncé les poules de Fédérale 1 pour la saison 2020/2021. Le point club par club.

Pedro Ortega, international argentin U23 et A, rallie Rennes !

Ortega

15 juin 2020

Le deuxième-ligne Pedro Ortega débarque en Bretagne en provenance de San Dona (D1 italienne).

Jean-Marc Trihan, président du REC : ‘’L’objectif du club est de pouvoir bientôt intégrer cette poule Nationale’’

REC

09 juin 2020

Point avec Jean-Marc Trihan, président du REC concernant la création de la poule Nationale, division intermédiaire entre la PRO...

Tous les actualités