Rec Rugby Rennesclub breton de Fédérale 1

Fédérale 1, J11

‘’Match spécial’’, ‘’pragmatisme’’, ‘’rivalité’’, Rennais et Nantais à l’assaut du derby

Accueil > Equipes séniors > ‘’Match spécial’’, ‘’pragmatisme’’, ‘’rivalité’’, Rennais et Nantais à l’assaut du derby
Rennes EC - Stade Nantais, samedi 7 décembre, 18h. Pour conclure la phase aller, les Rennais, en quête de points, vont croiser le fer avec une formation ligérienne, laquelle truste le haut du tableau.
REC
Baptiste Le Jallé et les Rennais abordent le derby déterminés ©Dominique Deblaise
-par Jean

Dans un championnat, il y a ces matchs que les groupes abordent avec une attention différente et une volonté de vaincre décuplée. Les derbys en font souvent partie et le demi de mêlée rennais Timothée Massicot, passé par Nantes, balaie l’idée que la confrontation entre les Éléphants et le REC soit une rencontre comme les autres. ‘’Peu importe les saisons, peu importe les divisions, il y a toujours eu des atmosphères spéciales. C’est déjà un derby pour les présidents avec le groupe Lamotte (rires), pour les coaches aussi, Manu (NDLR : Emmanuel Patte, entraîneur des avants de Nantes) a joué à Rennes et puis sur le terrain évidemment…’’. Les Noir et Blanc restent sur six matchs sans succès dont cinq défaites et trois par deux points ou moins mais devant eux se trouve une occasion superbe d’enfin inverser la tendance et de retrouver de la confiance. 

Toutefois face aux coéquipiers de Bouillon, la tâche s’annonce particulièrement difficile, tant de leur côté, les Nantais ont accumulé cette dite confiance en avançant avec sérénité depuis le départ du championnat. Ils ont débuté par un bonus défensif accroché à Anglet avant de s’installer dans le haut du tableau à coup de performances cohérentes. Vainqueurs inattendus sur la pelouse du dauphin luzien lors de leur dernier match, les Éléphants ont vu leur rencontre face à Bergerac reportée lors de l'ultime journée. Ils seront frais donc à l’occasion du derby et ont l’opportunité de consolider leur place dans le haut du tableau, alors qu’ils comptent un match de moins que leurs rivaux du quintet de tête. Tim Massicot est loin d’être étonné par ce départ canon des pensionnaires de Laporte : ‘’c’est un groupe stable depuis plusieurs saisons. Là-bas, les saisons démarrent souvent fort, ça tourne souvent comme ça, avec un creux à mi-saison. Mais il n’y a rien de surprenant à les voir à cette place’’. Et sur le jeu ? ‘’Une conquête solide déjà avec une grosse mêlée et une touche souvent en réussite. Et en terme d’identité, ils essaient de mettre beaucoup de volume, de vitesse, ils ont les joueurs pour, comme Belleteste ou Le Bourhis’’. 

Rivalité intensifiée

Finalement, les deux formations qui vont s’affronter pour conclure la phase aller ont des principes de jeu similaires et cela pourrait offrir une rencontre rythmée. La mêlée, quant à elle, s'annonce déjà comme une clé de la rencontre.  La rivalité existe entre deux clubs voisins qui ont l’habitude de croiser le fer. Pour Baptiste Le Jallé, qui va également retrouver son ancien club, elle s’est même intensifiée. ‘’C’est historique d’abord et puis avec le contexte de la saison passée, c’est encore plus important’’. L’an dernier donc, les Nantais étaient venus s’imposer à Rennes, pour finir la phase aller déjà. Au retour, les Noir et Blanc avaient gagné au terme d’une rencontre maîtrisée, décrochant ainsi leur place pour les play-offs et doublant leurs adversaires au classement par la même occasion. 

Si les deux équipes s’étaient alors affrontées dans une forme sensiblement proche, ce n’est pas le cas cette-fois. Les Rennais sont en quête urgente de points et vont devoir être réalistes s’ils veulent y arriver. ‘’La pression est sur nous, c’est clair’’ insiste Le Jallé. ‘’On n’est pas récompensés comptablement, tous ces bonus défensifs ne suffisent pas. C’est frustrant, l’équipe doit faire mieux’’. Et comment y remédier ? ‘’Ce qui nous fait défaut c’est le pragmatisme sur nos temps forts. Pour prendre l’exemple du retour à Nantes, on avait marqué sur presque toutes nos attaques, il le faut pour espérer gagner. Et mettre les bouchées doubles en défense’’. Massicot le rejoint, ‘’l’équipe qui tiendra en défense sans faire de faute fera un pas important vers la victoire. On va voir notre solidarité aussi. Pour gagner, il doit y avoir ce supplément d’âme que chacun d’entre-nous doit apporter au groupe’’. Une atmosphère spéciale règne sur la confrontation, l’occasion est parfaite pour que les Rennais repartent de l’avant. Quoi qu’il en soit, ils sont prévenus, l’intensité sera au rendez-vous. À eux de jouer. Avec ce ‘’supplément d’âme’’ donc

Bannière Ici Rennes
Actualités

Ross Bundy et Hajaina Rabe, respectivement espoirs de Narbonne et Massy, débarquent à Rennes

REC_recrues

17 mai 2021

Ross Bundy et Hajaina Rabe rejoignent la Bretagne.

Luvuyo Pupuma : ''L'ambition du REC m'a convaincu''

Pupuma

11 mai 2021

Luvuyo Pupuma (28 ans) est la nouvelle recrue noire et blanche au poste de pilier droit.

Alexandre Fau : ''Je veux bosser dur et me mettre au service du collectif''

Fau

08 mai 2021

Après deux saisons à l'USAL, le talonneur Alexandre Fau (25 ans) va faire son retour au REC.

Atonio Ulutuipalelei rejoint Vannes (PRO D2) en tant que joker

Ulutuipalelei

03 mai 2021

Le pilier droit rennais Atonio Ulutuipalelei va rejoindre Vannes jusqu'à la fin de la saison.

Tous les actualités