Rec Rugby Rennesclub breton de Nationale 1

Maxim Hanou : ''Apporter mon savoir-faire''

Accueil > Equipes séniors > Maxim Hanou : ''Apporter mon savoir-faire''
3e ligne aguerri aux joutes de Fédérale 1, Maxim Hanou (1, 83 mètres ; 107 kilos) a posé cet été ses valises en Bretagne, après un passage par le Stade Nantais. Présentation.
Maxim Hanou  : ''Apporter mon savoir-faire'' - media1
Maxim Hanou  : ''Apporter mon savoir-faire'' - media2

Âgé de 26 ans, Maxim Hanou naît à Périgueux. C'est au CAP, club de la ville alors en Fédérale 1, qu'il fait ses premiers pas en tant que jeune joueur. Il y reste jusqu'à 17 ans où il rejoint le SU Agen. Il y connait le haut niveau jeunes avec notamment un titre de champion de France Crabos, une demi-finale Reichel et plusieurs apparitions en Espoirs. Deux saisons plus tard, il fait son retour à Périgueux et y découvre la Fédérale 1 à seulement 19 ans, il y alterne rencontres en espoirs et en Challenge Jean Prat. Sous le maillot ciel et blanc, il fait ses premières armes au meilleur niveau semi-pro. Ce fut ''une vraie fierté et quelque chose d'émouvant de porter le maillot de l'USPD, notamment car mon père fut un ancien pro, joueur emblématique et entraîneur du club et que c'est là-bas que j'ai été formé'', souligne Maxim.

 

En 2012, il signe à Saint-Junien alors promu en F1 : ''une saison compliquée avec une grosse poule pour un promu, on a été relégué'' et participe à 14 matchs avec l'équipe première. Il considère encore aujourd'hui que ce fut sa meilleure saison sur le plan individuel. Après un retour express au CAP, il rejoint l'US Bergerac, notamment entraîné par Tom Smith, ancien coach du LOU en PRO D2 et international écossais. Les débuts se passent pour le mieux avec 5 titularisations, cependant une blessure écartera Maxim des terrains durant plusieurs mois. Il ne fait son retour qu'en fin de saison avant de signer au Stade Nantais la saison passée.

 

Suite à une saison en Pays de Loire, Maxim Hanou débarque donc au REC, club qu'il avait remarqué l'an passé en l'affrontant, considérant que c'était un groupe notamment équipé ''d'un gros mental avec des scores difficiles pourtant lors des confrontations, notamment à Nantes, un groupe qui ne lâchait rien''. Son point de vue sur la saison à venir est qu'un ''beau projet est mis en place'' avec une équipe senior dotée ''de très bons entraîneurs''. ''Les débuts me donnent vraiment envie de continuer l'aventure ici'' avec des objectifs qui seront de retrouver le terrain avec son meilleur niveau passé comme lors de son expérience à Saint-Junien (par exemple 17 plaquages en 65 minutes lors d'un match face à Saint-Médard, en Fédérale 1).

 

Joueur rugueux, considérant la zone dite ''plaqueur plaqué'' comme son ''dada'', il apprécie le fait que le groupe soit très jeune, avec ''un très bon esprit'', et pense que tout est réuni pour réussir une belle saison, tant sur le plan individuel (avec la présence de son meilleur ami dans le groupe et de son amie à proximité) que sur le collectif. Le but sera d'assurer le maintien rapidement et de tenter d'aller accrocher cette 6e place qualificative.

 

Bienvenue à Maxim au REC et excellente saison à lui sous les couleurs noires et blanches !

Maxim : ''J'aimerais remerecier les entraîneurs que j'ai eu l'occasion de côtoyer et qui m'ont montrer les vrais valeurs du rugby et les compléments techniques que chacun m'ont apporté (Dantin, Labrousse, Bramery et Laurent à Périgueux, Broncan, Crenca et Gelez à Agen, Marocco et Lafont à Saint-Junien et Smith à Bergerac) ainsi que mon père qui me guide et que j'écoute, à 100% dans mes choix''

Bannière Ici Rennes
Actualités

Tarbes, l’erreur à ne pas ne commettre

REC

27 janvier 2023

Les Rennais reçoivent Tarbes, conscients de l’enjeu capital que revêt ce match.

À Valence, bonus satisfaisant

REC

22 janvier 2023

Le REC a fait plus que résister face à Valence-Romans, décrochant le bonus défensif.

‘’Fou’’, ‘’très courageux’’, talentueux, Matéo Jeune Joly au rapport

REC

19 janvier 2023

Zoom sur Matéo Jeune Joly, lequel s’est imposé avec brio dans le système du REC entre envie débordante et goût pour la lutte.

Albi, la déception

REC

16 janvier 2023

Le REC a trop sporadiquement rivalisé avec Albi pour imaginer l'emporter.

Tous les actualités