Rec Rugby Rennesclub breton de Fédérale 1

Présentation d'Antoine Forget, deuxième-ligne

Accueil > Equipes séniors > Présentation d'Antoine Forget, deuxième-ligne
Du haut de ses deux mètres sous la toise et de ses 118 kilos, Antoine Forget ne passe pas inaperçu. Arrivé à l'intersaison du SC Le Rheu, il revient sur son parcours, le début de saison et ses objectifs. Entretien.
Présentation d'Antoine Forget, deuxième-ligne - media1

 

Présente-toi en quelques mots. Qu'est-ce qui te caractérise ?



Antoine, 23 ans, je suis étudiant en master MEEF à l'université de Rennes 2 (préparation pour être professeur d'Histoire-Géographie).

Au club, je pense être quelqu'un de souriant, de bonne humeur, j'essaie de participer à la vie du groupe. Sur le terrain, on me reproche un peu ''de faire la tête'' car ça m'occcupe (rires). Ma principale qualité, c'est la défense, je suis plutôt un joueur qui aime ça. Je suis assez rugueux, j'aime les rucks, le contact. Cependant, je ne suis pas très technique (rires), mon gros défaut est le domaine aérien donc je le travaille beaucoup. Il faut être très complet pour être un bon 2e ligne, désormais. Là où je prends le plus de plaisir, c'est en défense donc, même si c'est un peu compliqué ces derniers temps car je me suis fait opérer des épaules.

 

Quel est ton parcours rugbystique ?


Au départ, j'ai fat un peu de judo, de basket mais je n'avais jamais encore trouvé mon sport de prédilection. A 15 ans, j'ai débuté le rugby à Flers. J'y ai vécu de belles saisons ; une en cadets, deux en Junior et une en senior, en Honneur. Ensuite, je suis venu à Rennes pour les études : Yann Moison, l'entraîneur de la fac et du Rheu m'avait repéré et l'année d'après, j'ai signé au Rheu. J'y suis resté trois saisons. La première saison, je me suis blessé à l'épaule et je n'ai donc joué que quatre matchs. La deuxième année, je jonglais entre la première et la B et nous avons atteint la finale du championnat de France de Fédérale 3B. L'an passé, j'ai joué toute la saison en première (deux fois en tant que remplaçant).

 

Quels sont tes meilleurs souvenirs rugbystiques ?



La finale du championnat de France de Fédérale 3B avec Le Rheu contre Palavas et Adrien Falcou (NDLR : capitaine de la B du REC qui évoluait alors à Palavas) -qui n'a pas manqué de me chambrer quand je suis arrivé au club (rires)- constitue sans doutes l'un de mes meilleurs souvenirs. Auquel je pourrais ajouter, le match d'accession pour la Fédérale 2, l'année dernière contre Châteauroux. J'ai signé au REC cet été, après ces trois saisons au SC Le Rheu.


 

Pourquoi le REC ?
 

L'évidence, ça aurait été de continuer au Rheu. Cependant, la venue de Yann Moison et Kevin Courties au REC, a été quelque chose d'important. Cela me rassure de les suivre et je me voyais mal ne pas continuer avec eux en restant à Rennes. Cela n'a pas été évident car il y a des gens que j'apprécie au Rheu. Toutefois, venir au REC, c'est aussi un nouveau challenge qui me permet de me remettre en question, essayer de m'imposer dans une nouvelle équipe avec beaucoup de concurrence. Et je pense avoir fait le bon choix, car j'ai la sensation de progresser, ici. J'espère passer un cap, notamment dans la maturité dans le jeu.


Je n'ai pas eu trop de mal à m'acclimater dans le projet de jeu et les gars sont aussi hyper cools pour me permettre de m'intégrer dans le groupe. Que ce soit les joueurs que je connaissais grâce à la fac et même ceux que je ne connaissais pas, ainsi que les recrues. De plus, ça se passe très bien, entre la première et la B.

 

Quels sont tes objectifs cette année ?


Je suis vraiment content d'avoir été intégré au groupe de la première. Mon but, en arrivant, était de jouer le plus possible en Fédérale 2, un niveau auquel je n'avais jamais joué. Et auquel je ne pensais jamais accéder, en arrivant de Flers. J'ai joué six matchs en première, un en B et je n'ai pas participé aux victoires contre le PUC, car je m'étais blessé en universitaires.

La Fédérale 2, la différence par rapport à ce que j'ai connu, c'est que c'est vraiment très propre, dans le jeu. Il n'y a pas de petites équipes et beaucoup d'intensité dans chaque match. La mêlée, aussi, c'est vraiment différent, on la travaille énormément. Je pense que c'est un domaine que l'on progresse : c'était le jour et la nuit entre le premier match à Orléans et le dernier face au PUC. Le début de la phase retour nous permettra de vraiment nous jauger avec des oppositions face à de grosses mêlées (Orléans, Le Rheu...).

Sur le long terme, si je reste à Rennes, j'espère m'inscire dans le projet, sur la durée.

Mes objectifs sont vraiment de jouer, d'être compétitif. Plus tu es performant, mieux c'est.

 

Quel retour peux-tu effectuer sur la première partie de saison ?  



Je pense vraiment, qu'on ne pensait pas être à la place où nous sommes aujourd'hui, à la mi-saison. Ensuite, on peut considérer que la victoire contre Niort a (NDLR : lors de la 4e journée) vraiment lancé une dynamique, on s'est dit qu'on a quand même battu un club, qui vise la première place, la performance, avec beaucoup de travail, pourrait se répéter.. La victoire face au Rheu nous a rassurés, Niort nous a lancés.

Le point positif, c'est que nous avons ramené des points de partout. Sur la phase retour, il faudra tenir l'invincibilité, à domicile.

Individuellement, j'attends mon match référence, notamment sur le plan défensif.

 


Un dernier mot ?
 

J'aimerais remercier tous les membres du club, les bénévoles, les joueurs de la première et de la B.

Je me sens comme chez moi, ici, désormais. Et je fais une dédicace au vice-capitaine, de l'équipe universitaire, Baptiste Drouin.

Bannière Ici Rennes
Actualités

Succès au mental à Beauvais

REC

18 septembre 2021

Beauvais - Rennes : 26-27. Les Rennais ont glané un succès à Beauvais après avoir été notamment mené 23-6. Au mental.

Pierre Algans : ''il faut être conscient du défi qui attend l'équipe''

Algans

17 septembre 2021

Avant Beauvais, le deuxième-ligne Pierre Algans s’est confié sur les enjeux de cette confrontation à l’extérieur.

Succès majuscule pour les Bretons contre Langon

REC

12 septembre 2021

Rennes - Langon : 50-0. Les Rennais ont étrillé Langon avec la manière et lancé leur saison.

Gaëtan Béraud : ''L'objectif est de montrer le vrai visage de l'équipe''

REC

10 septembre 2021

Fédérale 1. Les Rennais reçoivent Langon avec l'ambition de lancer leur saison.

Tous les actualités