Rec Rugby Rennesclub breton de Nationale 1

Présentation de Romain Laboudigue, nouvel arrivant en provenance de l'ASM Clermont-Auvergne

Accueil > Equipes séniors > Présentation de Romain Laboudigue, nouvel arrivant en provenance de l'ASM Clermont-Auvergne
Depuis le début de la saison, vous avez sûrement aperçu sa teinture blonde en souvenir de son parcours en championnat de France Espoirs avec Clermont, l'année dernière. Partageant le poste d'ouvreur avec Ben Cooper, Romain Laboudigue s'est distingué avec de solides prestations notamment à Chartres et contre Niort. Pouvant évoluer partout dans les lignes arrières, il fait partie des nouvelles recrues noires et blanches. Entretien.
Présentation de Romain Laboudigue, nouvel arrivant en provenance de l'ASM Clermont-Auvergne - media1
Présentation de Romain Laboudigue, nouvel arrivant en provenance de l'ASM Clermont-Auvergne - media2

Présente-toi en quelques mots. Qu'est-ce qui te caractérise ?
 

J'ai 20 ans et je suis né à Tours. Je suis une personne qui aime bien rigoler, mais aussi être sérieuse quand il le faut. En tant que joueur, je suis plutôt polyvalent, j'ai évolué à peu près à tous les postes derrière. Il est vrai que mon poste favori est l'ouverture, car j'aime bien toucher la balle, mais jouer à l'arrière est aussi très intéressant. J'adore attaquer... un peu moins défendre.


Comment définirais-tu ton profil de joueur ?


J'essaie d'animer un maximum le jeu, j'aime également attaquer la ligne quand c'est possible, trouver des décalages, jouer au rugby finalement.
 

Quel est ton parcours rugbystique ?
 

J'ai commencé le rugby à l'âge de 12 ans, en -13 ans (première année) au club de l'US Tours. Je suis entré au Pôle Espoirs de la ville en seconde et j'y suis resté durant mes 3 années de lycée. A cette époque je jouais pour le Rassemblement Touraine Plus (NDLR : Le RAS T+ participe aux championnats nationaux cadets Gaudermen, Alamercey et Juniors Crabos, le meilleur niveau de ces catégories). J'ai aussi participé au tournoi de Wellington (Angleterre) avec l'équipe de France des pôles U16 ainsi qu'au Top 30 (NDLR : les 30 joueurs considérés comme les meilleurs de leur génération). C'était 3 superbes années durant lesquelles j'ai rencontré de superbes personnes. Nous avions une génération très soudée, et j'en garde de magnifiques souvenirs que ce soit sur un plan rugbystique mais également sur un plan humain. D'ailleurs nous sommes toujours en contact malgré les trajectoires différentes de chacun, et c'est toujours un plaisir lorsque l'on peut se retrouver.  Après le lycée, je suis parti 2 ans à Clermont-Ferrand dans le but de jouer en Espoirs. J'ai été contacté par l'ASM durant ma 3e année de pôle, à la mi-saison. J'ai donc pu faire les démarches nécessaires pour passer un concours d'école d'ingénieur sur Clermont, toujours dans l'optique de suivre rugby et études à la fois. Une fois que j'ai su que j'étais admis dans l'école, j'ai pu donner une réponse positive au club de l'ASM. J'y ai passé 2 années très enrichissantes rugbystiquement en jouant au plus haut niveau de ma catégorie (U23). Mais j'ai également pu constater la difficulté à concilier le sport de très haut niveau et les études. La charge d'entraînement alliée à la concurrence... Tout cela n'empêche que je garde un très bon souvenir de mon passage à Clermont-Ferrand. Je suis donc arrivé au REC, cette année.

 

Quels sont tes meilleurs souvenirs ?
 

L'un de mes tous meilleurs souvenirs doit être la finale régionale contre Blois avec Tours en -15ans. On gagne chez eux ''le derby'', avec un stade rempli et une ambiance des plus électriques. Mes pires souvenirs sont les 2 défaites en phases finales avec la sélection Grand Ouest en U17 et U18 ; deux fois par un point d'écart !

Pourquoi Rennes ?

En grande partie grâce à un de mes plus fidèles acolytes que j'ai connu au Pôle Espoirs de Tours : Arthur Calvet. Il m'a toujours parlé en bien de ce club et j'ai succombé. Mais également Rennes car je pouvais y continuer mes études d'ingénieur.
 

Comment s'est passée ton intégration et quel regard portes-tu sur le début de saison ?
 

Excellente ! Ce n'est jamais vraiment dur de s'intégrer dans une équipe de rugby, mais ici, l'intégration a été très rapide ! D'une part grâce à Arthur Calvet, mais aussi grâce à la mentalité des joueurs et du staff qui se rapproche vraiment de la mienne. Le rugby c'est avant tout prendre du plaisir.
 

Comment sens-tu le groupe avant le PUC ?
 

On sort de 2 victoires d'affilées, dont celle à St-Junien dans la douleur. L'équipe est très concernée et nous avons à coeur de finir la phase aller avec une victoire devant notre public. C'est un match qu'il faut absolument gagner afin de se placer le mieux possible avant le début de la phase retour.
 

Un dernier mot?
 

Je tenais à remercier tout le club du REC qui m'a très bien accueilli et qui me permet de continuer à m'épanouir dans mon double projet rugby et scolaire.

-Match de la B à 13h30

-Match de la première à 15h

A suivre en direct sur Twitter : @RennesRugby

Bannière Ici Rennes
Actualités

Tarbes, l’erreur à ne pas ne commettre

REC

27 janvier 2023

Les Rennais reçoivent Tarbes, conscients de l’enjeu capital que revêt ce match.

À Valence, bonus satisfaisant

REC

22 janvier 2023

Le REC a fait plus que résister face à Valence-Romans, décrochant le bonus défensif.

‘’Fou’’, ‘’très courageux’’, talentueux, Matéo Jeune Joly au rapport

REC

19 janvier 2023

Zoom sur Matéo Jeune Joly, lequel s’est imposé avec brio dans le système du REC entre envie débordante et goût pour la lutte.

Albi, la déception

REC

16 janvier 2023

Le REC a trop sporadiquement rivalisé avec Albi pour imaginer l'emporter.

Tous les actualités