REC Rugby Rennes - site officiel

Fédérale 1, avant-match - J14

Romain Fardoux, l'atout 93 des Noir et Blanc

Accueil > Equipes séniors > Romain Fardoux, l'atout 93 des Noir et Blanc
Zoom sur Romain Fardoux avant le déplacement à Cognac pour défier l'UCS. Bobigny, polyvalence, agressivité dans le jeu, statut de promu... Portrait.
REC-RCS
Romain Fardoux, ballon en main contre Suresnes (J13) ©Dominique Deblaise
REC-USD
Fardoux (Andouard de dos) marque l'essai du bonus défensif contre Dax (J12) ©Jacques Moureau
REC-RCS
Le déplacement à Cognac représente un gros challenge pour les Rennais, défaits à l'aller ©Jacques Moureau

-par Jean

8 décembre 2018, le REC reçoit l'US Dax. Romain Fardoux, entré en jeu en deuxième période, fête sa première apparition sous les couleurs noires et blanches. À la 80e minute, sur un service de Vincent Wenger et une combinaison post-touche bien négociée, il marque malgré le retour de deux défenseurs, et offre le bonus défensif aux Bretons. Arrivé de Bobigny à l'intersaison et blessé à la reprise (fracture de la main), le numéro huit de formation n'a pas tardé à ouvrir son compteur avec le REC. ''J'étais vraiment content de reprendre. En un an, je n'avais joué qu'une fois à cause des blessures. Avoir du temps de jeu ça fait du bien même s'il faut retrouver le rythme sur le plan physique''. 

Formation balbynienne

Originaire de Seinte Saint-Denis, Romain débute le rugby à l'AC Bobigny 93 en mini-poussins, ''j'allais au judo et sur le chemin on passait devant le stade de rugby donc j'ai demandé à ma mère d'essayer''. Il franchit tous les paliers en terres balbyniennes et intègre le centre de formation. ''J'y ai beaucoup progressé avec de très bons entraîneurs : Pierre Amestoy (NDLR : désormais entraîneur des trois-quarts du groupe Espoirs au Racing 92), Boris Bouhraoua (plus de cent matchs de Fédérale 1 avec Bobigny), Antoine Cazot (ancien joueur de Bobigny, désormais à Orsay)''. Au moment d'intégrer le groupe senior, Romain est remarqué et participe à la préparation physique avec le groupe première, affronte Massy en match de préparation pour finalement devenir un membre à part entière de l'équipe fanion. ''Les débuts en Fédérale 1, c'était magique, vraiment magique (sourire). J'ai joué mon premier match face à Angoulême l'année où ils montent. Cette année là on va jusqu'en play-offs''. Contre Chambéry en huitièmes, il entre au centre de la troisième-ligne et marque l'essai de la victoire. Avec une dizaine de feuilles au compteur, il fait d'ores et déjà partie intégrante du paysage balbynien. Et à coup de performances solides, Romain Fardoux devient la coqueluche des pensionnaires d'Henri Wallon. 

Au terme de la saison, il signe à La Rochelle et intègre le centre de formation. ''J'ai fait le début de la préparation physique avec les pros et ce qui m'avait marqué c'était la rigueur. Par exemple, sur les rucks, j'avais l'impression d'être le plus bas possible et on me disait d'encore descendre. Je pensais que c'était impossible mais finalement ça ne l'était pas. En fait ça m'a conforté, car je suis assez maniaque, attentif aux détails''. Pour des raisons personnelles, il quitte finalement le Stade Rochelais et retourne à Bobigny avant le début du championnat. S'impose encore (treize titularisations, trois essais) mais est contraint de descendre en Fédérale 2 avec le club, relégué pour raisons administratives, et pourtant premier de poule et leader au classement national. Il revit la même situation avec le Stade Rochelais, de nouveau recruté par Patrice Collazzo (désormais à Toulon) et finalement contraint de retourner à Bobigny. L'année de la descente s'avère difficile pour l'ACB 93. ''C'est compliqué d'évoluer dans une équipe qui a vécu une relégation. Il y a des départs, la rigueur n'est plus la même, on travaille différemment. Sur le plan individuel, je me suis blessé et j'ai eu la sensation d'avoir perdu mon rugby. Je voulais retourner en Fédérale 1''. 

''Imposer notre style''

L'opportunité de signer au REC, qu'il a affronté en Fédérale 2, s'avance alors pour ce joueur capable d'évoluer en deuxième-ligne ou en troisième-ligne. ''Avec Kévin (Courties) le courant est toujours passé et les rapports avec Yann (Moison) m'ont plu. Le fait d'avoir les statistiques des matchs, les structures, ça m'a convenu. J'ai vu que je pouvais progresser en tant que joueur et que l'équipe pouvait également progresser. Car si chaque joueur va de l'avant, l'équipe est tirée vers le haut''. 

Vincent Wenger, qui l'a côtoyé à Bobigny et désormais sous les couleurs récistes, parle d'un joueur avec ''de grosses qualités offensives qui est capable d'être agressif tout en étant très technique''. Avant d'ajouter, ''Romain a une bonne vision du jeu. Au niveau de l'agressivité, ça fait du bien de l'avoir à tes côtés''. Après son entrée en jeu face à Dax, Romain Fardoux était titulaire devant Suresnes au poste de flanker et a activement participé à la victoire des Bretons. ''Pour moi, l'équipe avait le statut de promu en début de saison mais maintenant c'est terminé. Les résultats l'ont démontré, à Rouen, contre Trélissac, même si on n'est pas encore maintenus mathématiquement. Maintenant, on doit imposer notre style''. Le déplacement chez les Unionistes de Cognac/Saint-Jean d'Angély, solides quatrièmes et vainqueur à l'aller en Bretagne, est une occasion pour les Rennais de faire un coup. À Romain de conclure, ''il faut y aller avec nos armes, et je pense qu'avec elles on peut rivaliser''. 

  • Coup d'envoi 15h
  • Parc des Sports, 1 Rue de la Pyramide, 16100, Cognac
  • Match à suivre en direct sur Twitter : @RennesRugby
Actualités

Récit de carrière #1 : du Nord à Angoulême en passant par le Stade toulousain, Victor Paquet retrace son parcours

ST

17 mars 2019

Entre Top 14 au Stade toulousain et ascension avec Soyaux-Angoulême, premier épisode de notre nouvelle rubrique ‘’récit de carrière’’...

L'équipe 3 grimpe sur le podium

REC_3_Capture_decran_2019-03-13_a_16.57.23

13 mars 2019

Une large victoire et le REC 3 est plus que jamais dans la course aux plays-offs. Retour sur une performance XXL contre l'ASPTT Lannion Rugby

Un chassé-croisé accouche d’une victoire rennaise sur le Bassin d’Arcachon

REC-RCBA

11 mars 2019

Face au RC Bassin d’Arcachon, les Bretons ont eu fort à faire. Restés patients et solidaires, ils ont décroché un succès qui...

Romuald François : ‘’Le travail paie toujours’'

REC-Langon

07 mars 2019

La saison en Fédérale 1, la progression du club depuis son arrivée, l’adversaire du week-end… Romuald François, centre ou ailier,...

Tous les actualités