Rec Rugby Rennesclub breton de Fédérale 1

Fédérale 1, J5

Un REC en mode patron

Accueil > Equipes séniors > Un REC en mode patron
Fédérale 1. Olympique Marcquois - Rennes EC : 3-39. Héroïques en infériorité numérique, les Bretons sont allés chercher un succès bonifié à l’extérieur. Et poursuivent leur excellente dynamique.
REC
Après Beauvais, nouveau récital de Jacob Botica à Marcq-en-Barœul ©Dominique Deblaise

Entame irrespirable. Le début de rencontre est d’un rythme certain. Le ballon va d’un camp à l’autre sans trêve, les deux formations ont des occasions et l’intensité est de mise. Les Marcquois sont les premiers à occuper le camp adverse en cherchant à imposer de longues séquences. Mais les Bretons tiennent, arrivent à trouver de l’air par la botte de Botica et aux alentours de la 20e minute, après l’ouverture du score de l’ouvreur Néo-Zélandais, ils marquent. Menzel décale Bertrand, le troisième-ligne sert Hickes en pivot. Béraud, lancé extérieur, déborde, puis… tente un jeu au pied. Bertrand, au départ de l’action, est le plus prompt à récupérer le ballon et file sous les poteaux (0-10, 20e). 

Carton tournant. Les Rennais sont dans la partie et cet essai de Bertrand confirme cette impression. Quelques instants après le renvoi, sur un décalage de l’OMR, Gazin  plaque dangereusement un adversaire. Le troisième-ligne est sanctionné d’un carton rouge et doit laisser ses partenaires à quatorze. Difficile à encaisser pour les Bretons et leur casqué, lequel avait démarré la rencontre avec intensité, réalisant notamment plusieurs courses intéressantes. 

Solidarité. Les Récistes doivent faire face et Botica et son jeu au pied long envoie trois pénalités après le carton comme pour rassurer son équipe. Trois pénalités dont deux envoyées du parking, comme pour dire à ses coéquipiers de rester patients. Mi-temps, les visiteurs mènent par 19-0. Bonus. Le début de deuxième acte ressemble à un regain local. Les Marcquois tentent de revenir dans la partie et cela se concrétise par une pénalité de Barbier (46e). Botica rétorque rapidement (3-22, 52e). Les coéquipiers de Dubois dominent ensuite et prennent définitivement l’ascendant quand Salvai hérite d’un ballon sur l’aile puis démarre en trombe pour aller marquer (56e). En fin de rencontre, les Rennais poussent pour aller chercher le bonus, un ultime essai, de pénalité cette-fois, récompense l’excellente partie rennaise en conquête. Succès 3-39. 

La décla de Martin Bertrand : On peut construire après un tel succès, sur la qualité défensive, sur les phases de conquête réussies en infériorité numérique. Après le rouge, je savais qu’avec ce groupe ça tiendrait, qu’on allait encore faire monter l’intensité. Ça explique aussi nos résultats, cette solidarité. Désormais, il faut se reposer, analyser nos erreurs et se concentrer sur Périgueux. Un très très gros morceau. 

Botica encore. Après avoir régalé face à Beauvais, Botica a recommencé à Marcq. Auteur de 22 points et d’un nouveau 100% au pied, il s’installe comme un véritable leader pour le collectif rennais. Fin de bloc. Le deuxième bloc de la saison rennaise s’est achevé sur un 2/2 et 10/10. Une maîtrise prometteuse qu’il faudra confirmer lors des prochain duels et notamment lors de la réception de Périgueux le 7 novembre. Un duel attendu. 

 

Boutique du Rec Rugby Rennes, club breton de Fédérale 1

Actualités

Nikoloz Kazalikashvili : ''Le rugby russe est très physique !''

Kazalikashvili

15 novembre 2020

Le pilier Nikoloz Kazalikashvili, passé par Rennes, a rallié la Russie cet été et découvert un nouveau championnat. Il raconte.

Du maillot Noir et Blanc à Provale, syndicat national des joueurs de rugby, des nouvelles de Victor Paquet

REC

09 novembre 2020

Après avoir joué 36 matchs sous les couleurs rennaises, Victor Paquet a quitté le REC à l’intersaison. Désormais employé par...

La Fédérale 1 sur pause

REC

31 octobre 2020

Le rugby rennais au repos.

[VIDÉO] Be Back... x Alexis François

22 octobre 2020

Plongez dans la rééducation du trois-quarts centre Alexis François.

Tous les actualités